Chargement...

Princesse des amazighs

Audiovisuel et transmédia

Une femme désirée par deux hommes, la trame de l’histoire est un grand classique de la littérature et du cinéma, du déjà vu…

Mais Princesse des Amazighs, court métrage d’animation 3D créé par Anthony Bachelet, Théo Rambur, Fabien Vandemoortele, Alexis Thouant, Charlotte Walle, Jeremy Klemenski, Florian Vanhessche, Ludivine Dussart et Thaïs Souza est loin d’être banal !

En premier lieu parce que ce groupe d’étudiants a choisi de situer l’intrigue dans le Moyen Orient du VIIème siècle, en s’inspirant librement du mythe de Kahina, princesse berbère porteuse d’un maléfice depuis sa naissance et promise à un grand seigneur de guerre Adam. Mais Kahina aime Amestan. Lorsqu’Adam l’apprend, fou de colère et de jalousie, il attaque la cité, déclenchant ainsi la malédiction de Kahina. Blessé, Amestan veut sauver celle qu’il aime et s’engage dans un long périple à la recherche des origines de ce maléfice. Dans la mythologie berbère, Kahina est une princesse guerrière, qui unifia les tribus Amazighs contre l’invasion islamique.

L’équipe a choisi un parti pris fort, tant en termes graphiques qu’en termes de rythmes. En choisissant de reproduire avec les outils actuels un rendu pictural de type peinture, les étudiants marquent leur volonté de retransmettre une esthétique proche du mythe originel. Le choix de rythmes lents, contemplatifs invite le spectateur dans une fresque animée, un tableau au format vidéo.

Le souhait de l’équipe de réalisation ? Trouver un canal de diffusion pour que Princesse des Amazighs trouve son public !

Projet proposé par : Bachelet Anthony - Rambur Théo - Vandemoortele Fabien - Thouant Alexis - Walle Charlotte - Klemenski Jeremy - Dussart Ludivine - Vanhessche Florian - Souza Thaïs

Formation : PôleIIID / 5ème année Films animation 3D